SERGE GAINSBOURG

Serge Gainsbourg illustration 1

BIOGRAPHIE :
De son vrai nom Lucien Ginzburg, Serge Gainsbourg est né le 2 avril 1928 à Paris, de Joseph et Olga, émigrés russes, réfugiés à Paris après avoir fui la guerre civile.
Avec l'arrivée de la guerre, la famille Ginzburg part se réfugier dans la région de Limoge. De retour à Paris en 1944, il s'inscrit au Cours de la grande Chaumière et amorce l'étude d'une passion qui n'aboutira jamais : la peinture.

Serge Gainsbourg photo 2
Serge Gainsbourg picture 3

En 1948, il effectue son service militaire. Il est envoyé au camp disciplinaire de Frileuse ou il devient tireur d'élite à la mitrailleuse. Son temps terminé, Lucien se remet à peindre, essayant différents genres et passant du figuratif au surréalisme, bifurquant vers le dadaïsme et revenant a ses premières amours: le figuratif.
En 1955, il prend le relais de son père en tant que pianiste au Touquet précisément au Club de la foret.
Puis, Lucien est engage comme pianiste au cabaret Milord l'Arsouille. II en profite pour changer de patronyme et de prénom: Ginzburg devient Gainsbourg en honneur nostalgie au peintre anglais Gainsborough et Lucien devient Serge. (il trouvait que Lucien faisait garçon coiffeur).
A l'été 1958, sort son premier album boudé par la critique. Un deuxième, puis un troisième, reçoivent toujours un accueil très froid du public. Cependant, Serge compose pour les plus grands :Isabelle Aubret, Hugues Aufray, Brigitte Bardot, Juliette Greco, etc.
Sa carrière s'envole en 1965 avec le Grand Prix Eurovision de la Chanson qu'il remporte avec France Gall, l'interprète de sa chanson " Poupée de cire, poupée de son ".
L'année 1967 voit Serge faire chanter Brigitte Bardot : "Harley Davidson"Bonnie and Clyde"
En 1969 c'est le succès colossal de "Je t'aime ...moi non plus" avec Jane Birkin. Gainsbourg est au sommet de sa carrière il est aussi connu que les Beatles et devient le plus gros exportateur mondial de chansons. On ne peut plus rien lui refuser. Aussi, quand au terme d'une année sabbatique (côté disques, s'entend) il décide de se lancer dans l'aventure de Melody Nelson, bénéficie-t-il du soutien total de sa compagnie phonographique. L'album tourne entièrement autour de Jane Birkin sur des arrangements de Jean Claude Vannier énorme succès en 1971.
En 1973, Serge a sa première alerte cardiaque.
L'année 1976 voit la concrétisation d'un vieux rêve : la réalisation de son premier film "Je T'aime moi non plus".
En 1979 Serge surprend tout le monde en sortant une version revue et corrigée de "La Marseillaise". "Aux armes etc." rencontre un succès sans précédents.
Serge travaille 24 heures sur 24. Il écrits des albums pour Catherine Deneuve, Isabelle Adjani, compose des BO de films, réalise son second films, etc. En 1981, il sort l'album "Mauvaises Nouvelles des Etoiles" ou apparaît pour la première fois le fameux Gainsbarre.
En 1985, Serge reçoit le Grand Prix de la Chanson décerné par le Ministre de la Culture. Son album "Love On The Beat" est disque de platine.
Sa reconnaissance est saluée par le public qui l'acclame pendant cinq semaines au casino de Paris.
En 1986 il écrit un 33 tours pour sa fille Charlotte "Charlotte For Ever" et réalise le long métrage du même nom.
En 1989 les chirurgiens lui enlèvent un lobe hépatique. Cela ne l'empêche pas de continuer à créer : "Variation sur le même t'aime" pour Vanessa Paradis, "White and Black Blues" pour Joelle Ursull et enfin le sublime "Amour des feintes" pour Birkin. Puis dernier film "Stan the flasher"
Ne laissant jamais indifférent, tant par la classe de ces mélodies que par la finesse de ces textes Serge Gainsbourg nous a légué son patrimoine le 2 mars 1991, jour de son décès.

Serge Gainsbourg wallpaper

Serge Gainsbourg Biographie auf Deutsch - Serge Gainsbourg Biography in English - Serge Gainsbourg Biografía en español - Serge Gainsbourg Biografia in italiano - Serge Gainsbourg Biographie en Français - Serge Gainsbourg Greek Biography - Serge Gainsbourg Biografie in het Nederlands - Serge Gainsbourg Biografia em Português - Serge Gainsbourg Biografia w jezyku polskim - Serge Gainsbourg Biography in Russian