GILBERT BECAUD

Gilbert Bécaud illustration 1

BIOGRAPHIE :
Gilbert Bécaud, de son vrai nom François Gilbert Léopold Silly, est né à Toulon le 24 octobre 1927. A l'instar de sa mère musicienne, il se lance dans la musique et intègre le conservatoire de Nice à l'âge de neuf ans. En 1942, la famille déménage pour Paris, là, il suit les cours d'un grand musicien. La guerre terminé, le jeune François peut se consacrer à son art. Il se fait engager dans les cabarets parisiens où il prend pour la circonstance le nom de son beau-père : Bécaud. En 1950, rencontre son premier succès en co-écrivant une chanson pour Edith Piaf (Je t'ai dans la peau). Il devient le régisseur d'Edith ce qui lui permet de rentrer définitivement dans la chanson. Trois ans plus tard il enregistre son premier 45 tours et fête la naissance de son premier fils (il a eu cinq enfants : Gaya, Philippe, Anne, Emily et Jennifer).

Gilbert Bécaud photo 2
Gilbert Bécaud picture 3

En février 1954, en concert à l'Olympia, des milliers de jeunes cassent les fauteuils du célèbre music-hall devant son dynamisme, sa vitalité et son talent. Les journalistes lui créent un surnom sur mesure : "Monsieur 100 000 Volts". A partir de 1955, il passe la plupart de son temps en tournée, des Etats-Unis au Japon en passant par l'Europe entière et passe ainsi les années 60. Durant les années 70, Bécaud enregistre de nombreux succès et ses disques se vendent comme des petits pains. Mais ce rythme de vie effréné fatigue beaucoup le chanteur qui termine cette décennie à l'arraché et commence la suivante avec quelques gros tubes (L'indifférence, Désirée, etc). Gilbert écrit une comédie musicale "Madame Roza" qui est joué pour la première fois en 1986 à New-York. En 1992, après un album et une nouvelle série de concerts à travers le monde, Gilbert Bécaud à besoin de se reposer : son tabagisme commence à lui user trés sérieusement la santé. Mais il n'est pas du genre à se laisser abattre et revient à l'Olympia en 1997 pour y fêter avec le public ses soixante dix ans. Infatigable, malgré la maladie qui le ronge, Gilbert Bécaud continue d'enregistrer des titres et sort son dernier album un an avant sa mort. Le 18 décembre 2001, il décède sur sa péniche nommée Aran, près de Paris. Toute la profession lui rend hommage le vendredi 21 décembre lors de ses obsèques en l'église de La Madeleine à Paris. Avec sa disparition, la France perd l'un de ses ambassadeurs les plus talentueux de la chanson française.

Gilbert Bécaud wallpaper

Gilbert Bécaud Biographie auf Deutsch - Gilbert Bécaud Biography in English - Gilbert Bécaud Biografía en español - Gilbert Bécaud Biografia in italiano - Gilbert Bécaud Biographie en Français - Gilbert Bécaud Greek Biography - Gilbert Bécaud Biografie in het Nederlands - Gilbert Bécaud Biografia em Português - Gilbert Bécaud Biografia w jezyku polskim - Gilbert Bécaud Biography in Russian