DANIEL AUTEUIL

Daniel Auteuil picture 3

BIOGRAPHIE :
Né à Alger le 24 janvier 1950, d'un père chanteur d'opéra, le jeune Daniel Auteuil passe la majeure partie de son enfance dans des coulisses de théâtre. C'est du jour où il voit un ténorino d'opérette s'envoler dans les cintres pendant les applaudissements que date son désir de faire du théâtre.
S'orientant de prime abord (il a tout juste 17 ans) vers l'opérette et le théâtre, il entre par la suite au Cours Florent. Il fait ses débuts au TNP (dans "Early Morning") et joue, en 1972-73, dans la comédie musicale "Godspell". C'est Gérard Pirès qui lui offre ses premiers petits rôles, et sa carrière cinématographique démarre sous les doux auspices de la comédie gentillette avec "Attention les yeux" et "Monsieur Papa".

Daniel Auteuil illustration 1
Daniel Auteuil photo 2

Partenaire au théâtre d'Edwige Feuillère ("La folle de Chaillot", de Maria Pacôme ("Apprends-moi, Céline"), il éclate sur les planches au côté de François Périer dans "Coup de chapeau" qui lui vaut le prix Gérard-Philippe 1979, décerné au meilleur jeune acteur de l'année. Il monte et interprète alors "Le garçon d'appartement", que Gérard Lauzier adapte au cinéma sous le titre "T'empêches tout le monde de dormir". Succès. Mais Auteuil obtient enfin ses galons de star de cinéma grâce à la série des Sous-doués, de Claude Zidi, où il joue les cancres avec un abattage et un entrain qui font de ces deux comédies d'immenses succès populaires. Edouard Molinaro lui offre aussi l'occasion d'un grand succès populaire avec Pour cent briques t'as plus rien. Partagé entre l'écran et la scène (dans des rôles très différents), il étend son registre cinématographique aux films d'action (L'arbalète, L'indic, Les fauves) et bientôt aux productions dites de qualité, grâce à Claude Berri qui lui confie le rôle d'Ugolin dans Manon des sources. Un rôle à l'origine destiné à Coluche, repris de main de maître par Auteuil qui surprend la France entière dans un registre dramatique jusque-là ignoré par les réalisateurs. La transformation est radicale et la carrière d'Auteuil change du tout au tout, d'autant qu'ilrécolte pour l'occasion le César du meilleur acteur. On le voit alors chez Deville, Sautet ou Girod, avec, parfois, quelques retours vers la comédie (le diable de "Ma vie est un enfer").
En 1996 il recoit le prix d'interprétation masculine à Cannes pour son rôle dans "Le Huitième Jour". Son rôle dans "La Fille Sur Le Pont" en 1999 lui permet d'emporter un nouveau César, et le film est acclamé un peu partout dans le monde faisant d'Auteuil l'un des acteurs français les mieux payés. En 2005 il sera à l'affiche de "L'Un Reste, L'Autre Part " et de "Peindre Ou Faire L'Amour".

Daniel Auteuil wallpaper
Daniel Auteuil wallpaper

Daniel Auteuil Biographie auf Deutsch - Daniel Auteuil Biography in English - Daniel Auteuil Biografía en español - Daniel Auteuil Biografia in italiano - Daniel Auteuil Biographie en Français - Daniel Auteuil Greek Biography - Daniel Auteuil Biografie in het Nederlands - Daniel Auteuil Biografia em Português - Daniel Auteuil Biografia w jezyku polskim - Daniel Auteuil Biography in Russian